Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Le numérique >

Le numérique


Le numérique
Page principale


L'image numérique
Les outils numériques
-
De l'argentique au numérique

«La seule différence avec l'argentique !»

          Question :
- Qu'y a-t-il de différent pour un peintre d'exercer son art sur du papier plutôt que sur du tissu ?

          Autre question :
- Qu'y a-t-il de différent pour un photographe d'exercer son art sur du numérique plutôt que sur de l'argentique?

          Réponse : il suffit de savoir gérer les spécificités du support !
          Mais : le savoir faire du peintre est le même, les outils sont les mêmes, etc.

          Donc : dans le terme «photographie numérique» , la seule chose nouvelle, c'est le mot «numérique»

Image numérique : concept

          «Une image numérique est une image acquise, créée, traitée ou stockée sous forme binaire.» (Wikipédia)

          Un appareil argentique fabriquait une image «illisible» par le lecteur lambda, mais réelle sur la pellicule, et qui pouvait être transformée par un spécialiste, le photographe, pour devenir une photo.
          Mais, à tous ses stades, l'image était visible par quiconque.

          En revanche, un appareil numérique ne fait que collectionner une plus ou moins grande quantité de données qui, si elles sont travaillées par des outils spécifiques, peuvent représenter une image. Cette collection de donnée est contenue dans un fichier.
          Pour observer l'image, il faut la machine capable d'interpréter le fichier, un ordinateur, en la reproduisant sur un écran, représentation volatile, ou sur une imprimante, représentation permanente ... qui fait revenir à l'argentique avec une photo sur support papier.

Chaines de production d'une image photographique

Chaine argentique

1 - Je cherche un sujet
2 - J'analyse mon sujet
3 - Je prépare mon appareil photo
4 - Je vérifie les conditions de la photo
5 - Je déclenche
6 - J'attends de porter la pellicule chez le photographe
7 - Le photographe développe la pellicule
8 - Le photographe tire un positif de mon cliché (si celui-ci est suffisamment propre)
9 - Je vais rechercher mes photos chez le photographe
10 - Je classe mes photos dans un album (ou une boite à chaussures)

Chaine numérique

1 - Je cherche un sujet
2 - J'analyse mon sujet
3 - Je prépare mon appareil photo
4 - Je vérifie les conditions de la photo
5 - Je déclenche
6 - Je peux contrôler immédiatement le résultat
7 - Je porte mes fichiers images sur mon ordinateur
8 - Je post-traite mes images sur un logiciel (éventuellement)
9 - Je visionne mes images sur mon écran d'ordinateur
10 - Je classe mes photos dans un album (ou je les laisse moisir dans un dossier informatique)

          Où est la différence ?
          Elle est énorme :
- En argentique, le chemin passait par la case professionnel photographe.
- En numérique, cette case a sauté. Serait-ce la raison principale du lieu commun :
                                 «c'était mieux avec des photos argentiques !» ?

Alt





 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 20/08/2015