Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Le numérique > L'image numérique > Synoptique du traitement >

Synoptique du traitement de l'image numérique

          Essais de visualisation des chemins de traitements de l'image numérique :
- Première étape : l'appareil.
- Deuxième étape : le post-traitement.
- Troisième étape : la pérénisation de l'image.


L'appareil

          Un appareil photo, aujourd'hui, est un ordinateur.

          Parmi les différents paramètres, un est important : sous quelle forme l'appareil rend-il les données du cliché ?

          - Pour 100% des appareils, première solution : le fichier JPeg
- fichier de petite taille ;
- données de l'appareil dénaturées ;
- utilisation immédiate ;
- facilité d'utilisation par n'importe qui ;
- limitation dans le spectre des couleurs.

          - Pour les appareils haut de gamme, deuxième solution : le fichier RAW
- le meilleur rendu possible de l'appareil ;
- meilleure gestion des couleurs ;
- fichier 5 à 10 fois plus lourd que le JPeg ;
- traitement obligatoire pour obtenir une image ;
- demande des outils et un savoir faire minimum de la part de l'utilisateur.


Transfert sur l'ordinateur

          Mêmes outils : pas de différence entre les deux types de fichiers.
          Temps de transfert augmentés avec le Raw

Ordinateur

          Espace de stockage : les fichiers Raw requierent au moins 5 fois plus d'espace disque que les JPeg.


          Traitement Raw :
- logiciel spécifique ---> données du fichier image non dénaturées ;
- création d'un fichier texte associé au fichier de données images ;
- conservation de toutes les caractéristiques de l'appareil ;
- image inutilisable en l'état ;
- intervention possible sur tous les paramètres de l'image ;
- exportation obligatoire vers un autre type de fichier.

          Remarque importante : le fichier JPeg issu de l'appareil est de fait le fichier Raw qui a subit la transformation en JPeg par le logiciel inclu dans l'appareil, que le fichier Raw soit exporté de l'appareil ou non.

Post-traitement de l'image

          Traitement identique entre :
- l'image exportée par le logiciel de traitement Raw ;
- l'image JPeg exportée directement de l'appareil.

          Types de traitement :
- tous types, mais résultats différents entre origine Raw ou JPeg.


Fichiers d'exportation

          C'est les fichiers images utilisables par le photographe.
          Chaque type de fichier a des atouts et des inconvénients, d'où :
chaque type de fichier a des objectifs différents et complémentaires.

          - Fichiers natifs du logiciel : .PSD pour Photoshop :
- Objectif : strictement réservé au traitement par le logiciel.
- Fichier très lourd, très complet ... et très complexe, suivant les travuax exécutés sur le logiciel.

          - JPeg :
- Objectifs : visualisation sur écran, Internet, impression petits formats ( A4 maxi ).
- Fichiers légers, mais définitifs, car refabriqués, donc dénaturé, à chaque enregistrement.

          - Tiff :
- Objectifs : reprographie, digigraphie, impression de qualité, grands formats supérieurs à A4.
- Fichiers lourds. Ils peuvent être modifiés sans perte de qualité.

          - hd :
- Mode personnel de sauvegarde des fichiers : les images sont taillées pour être vues sur écran Haute Définition (d'où hd).
- Objectifs : visualisation sur télévision HD, 1920 x 108 pixels, visualisation sur écran d'ordinateur, impression courante.
- Fichiers de l'ordre de 500KO, donc très facilement transportables, fichiers pour Internet.

          - Rebut *** :
- Mode de travail personnel : sauvegarde temporaire des fichiers de seconde qualité, doublons, etc., mais qui peuvent éventuellement être récupérés.
          - Corbeille **** : envoi immédiat de tous clichés de qualité insatisfaisante. Ce choix existe sur TOUS les ordinateurs !

          - Autre types :
- il existe bien d'autres types de fichiers images, mais nous sortons du domaine du photographe amateur.
- Ci-contre : la liste des formats d'exportation possibles de Photoshop CC. Les plus usités sont signalés.

          *** Importance de la case Rebut : le meilleur moyen de fabriquer de bonnes photos, c'est déjà de ne pas hésiter à tuer les images qui ne sont pas d'assez grande qualité. D'où :
          **** Importance de la case Corbeille : Ne pas hésiter à se débarrasser définitivement des clichés ratés.
Alt




Alt
          Avertissement : ce synoptique est simpliste, mais, j'espère qu'il ne contient pas d'erreurs. Son objectif est de structurer le processus complet de la création d'une image depuis un appareil photographique jusqu'à la visualisation sur écran ou sur papier pour les utilisations courantes des photographes amateurs.

Alt




 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 23/07/2015