Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Le numérique > L'image numérique > Le pixel >

Le pixel

Le plus petit élément d'une image numérique

Définition

          Pixel : le plus petit élément de teinte homogène d'une image numérique enregistrée (photographie, télévision, télécommunication)
                  (Le Petit Larousse illustré 1993, page 786)

          Element de comparaison : un pixel correspond exactement à un petit carré d'une mosaïque.

          Caractéristique principale : chaque petit carré a une couleur unique.

          Caractéristique de la couleur d'un pixel : la couleur de chaque pixel est définie par la combinaison de deux notions :
- une couleur est une combinaison de 3 couleurs de base :
               - le rouge,
               - le vert,
               - le bleu.
- chacune des 3 couleurs de base est définie par sa luminosité, de 0 à 255 en JPeg :
               - 0 = noir total
               - 255 = blanc maximum.


Alt

Une mosaïque de mosaïque

Correspondance entre «les» pixels

          Les écrans numériques :
          Un écran est défini par le nombre de pixels qu'il peut afficher :
- dans sa largeur : par exemple 1920 pixels
- dans sa hauteur : par exemple 1080 pixels pour un écran télévision HD
          Conséquence : le nombre de pixels qu'un écran peut afficher est fini.

          Les imprimantes :
          La qualité d'impression est définie par le nombre de pixels que l'imprimante est capable d'écrire sur une longueur de 1 pouce, soit 25,4 mm
          Les pixels qu'une imprimante peut écrire se comptent par centaines par pouce. Donc, là où un écran affiche 1920 pixels sur 1 mètre, largeur de l'écran de télévision, une imprimante sait représenter ces pixels sur une surface de la taille d'un timbre poste.

          Les images :
- pour les écrans : la limite est connue, suivant la taille ;
- pour les imprimantes,
          - cela dépend de la taille du papier qu'elle sait imprimer et
          - du nombre de pixels qu'elle imprime par pouce, de 70 à plusieurs milliers.

Alt

Conséquence en photographie

          Quelque soit le moyen de reproduction d'une image, il convient de faire en sorte que l'observateur n'ait jamais la notion de pixel visible sur ce qu'il lit.

          Ci-contre : détail très agrandi de l'oeil du cygne de bas de page.

          Les deux images sont visibles sur un même support : un écran.
          Mais, ici, on peut faire plusieurs remarques :
               - Si j'agrandis l'image ci-dessous de façon à pouvoir lire les pixels comme sur l'image ci-contre, cela revient à grandir l'image ci-dessous démesurément jusqu'à ce quelle soit «plus grande que l'écran».
               - Si je veux imprimer l'image ci-dessous sur un format A4 ou plus, est-ce que j'aurai assez de pixels pour couvrir la page, à raison de 300 pixels par pouce ?

          D'où la conclusion : le nombre de pixels nécessaires pour construire une image dépend du support sur lequel je présente cette image.

Alt

Quid des pixels de l'appareil photo ?

          Sachant que
- le nombre des pixels utiles lors de la reproduction d'une image est rigoureusement défini,
- le pixel est toujours l'unité minimum quelque soit le support,
          le nombre de pixels requis pour fabriquer une image dépent non pas de la source, mais du moyen final de production de l'image.

          Donc :
- Si je destine mes images à un écran, le nombre maximum est aujourd'hui, en télé HD de : 1920 x 1080 = 2 073 600 pixels quelle que soit la taille de l'écran.
          Il est donc complètement inutile de destiner à l'écran des images contenant plus de 2 073 600 pixels.

- Si je destine mes images à l'impression, le nombre maximum est aujourd'hui ... sans limite , suivant la taille de la reproduction et de la définition de l'impression.
          Pour un format A4 ( 200 x 280 mm), avec une résolution de 300 pixels par pouce, on a besoin d'environ 7 736 040 pixels.

          Il est donc indispensable de construire des images avec le plus grand nombre possible de pixels.
Alt

          L'inventeur de l'image numérique : l'inventeur de la moaïque !

Conclusion

          Si un appareil photo dispose d'un capteur, celui-ci doit produire des images avec assez de pixels pour subvenir aux besoins de tous les outils de restitution de ces images.

          Mais, pour le photographe, il est complètement inutile de produire des images qui ne sont pas en relation avec le support sur lesquels elles seront présentées.

          Le photographe se doit donc de produire des images adaptées aux supports de destination :
- pour les écrans : des images avec peu de pixels
- pour l'impression : des images avec un maximum de pixels.

          D'où l'habitude de construire en post-traitement plusieurs séries d'images en fonction des destinations.
Mosaïque de Volubilis, au Maroc.




 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 24/08/2015