Logo. Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Traitement numérique >
Traitement numérique
Page principale

Concepts de l'image numérique
Moyens de restitution de l'image numérique
De l'argentique au numérique
_


Procédures - Astuces


Photos amateurs

Traitement numérique

          L'époque de l'argentique est synonyme de chambre noire . Après la prise de vue, tous les travaux pour obtenir l'image passaient par cet incontournable alchime de laboratoire.

          Avec le numérique, dès que la photo est prise, on peut la voir sur l'écran LCD au dos de l'appareil. Mais après, qu'est-ce qu'on en fait ?
          Il reste donc à traiter deux problèmes :
               - qu'est-ce qu'une image numérique ?
               - comment passe-t-on de l'image numérique virtuelle à une image réelle?


Image numérique : concept

          «Une image numérique est une image acquise, créée, traitée ou stockée sous forme binaire.» (Wikipédia)

          C'est en tous cas la représentation mathématique de ce qu'on avait l'habitude de voir sur un support papier ou autre.

          Un appareil argentique fabriquait une image «illisible» par le lecteur lambda, mais réelle sur la pellicule, et qui pouvait être transformée par un spécialiste, le photographe, pour devenir une photo. Mais, à tous ses stades, l'image était visible par quiconque.

          En revanche, un appareil numérique ne fait que collectionner une plus ou moins grande quantité de données qui, si elles sont travaillées par des outils spécifiques, peuvent représenter une image. Cette collection de donnée est contenue dans un fichier. Pour observer l'image, il faut la machine capable d'interpréter le fichier : un écran d'ordinateur, représentation volatile, ou une imprimante, représentation permanente ... qui fait revenir à l'argentique.

          Les moyens de restitution de l'image sont très performants. En revanche, ils sont aussi onéreux.
          Problème : si une pellicule 24x36 de 36 poses coutait environ 15€ à traiter, combien de pellicules pouvez-vous griller pour le prix de l'équipement informatique qui permet de porter une image à l'écran ou sur une belle page bien brillante ?
          En fait, ce n'est pas sûr que la pelloche est morte !

Restitution de l'image numérique

          Pour autant virtuelle qu'elle soit, l'image numérique est lisible dès le moment de la prise de vue. L'appareil dispose de son écran propre, qui est aussi le viseur. L'image apparaît là dans toute sa réalité, avec toutes ses qualités et tous ses défauts.

          Mais, cette information n'est pas transmissible, sauf à donner son appareil !
          Il faut donc reprendre ce fichier et le porter sur un ou des autres supports en profitant du voyage pour traiter et améliorer le résultat jusqu'à une présentation soit sur papier, à l'ancienne, soit sur écran, plus moderne.

          La technologie nous propose des moyens de «chambre claire» pour parfaire le travail de la prise de vue.



 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 25/02/2011