Logo. Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Traitement numérique > Concepts > Le pixel >

Le pixel


Notion fondementale de la photo numérique

          Pixel : le plus petit élément de teinte homogène d'une image numérique enregistrée (photographie, télévision, télécommunication)
                  Le Petit Larousse illustré 1993, page 786


          La définition ci-dessus fait part d'une définition concernant «une image numérique enregistrée»

          Avant l'image numérique enregistrée , qui a-t-il ?


          Certains parlent de «photosites»
          Que dit le Petit Larousse illustré 1993 ?

          Page 777, il y a le mot photosensible , puis le mot photosphère . Le mot PHOTOSITE devrait se trouver entre les deux, non ?
          Eh bien : NON !
          Ce mot n'existe pas dans le dictionnaire en 1993 ! Et pourtant, ce mot existe aujourd'hui !

Le photosite

          Un photosite est une toute petite zone sensible à la lumière sur un circuit électronique.
          Cette toute petite zone du circuit électronique produit un courant électrique quand elle reçoit de la lumière.
          Mieux : elle produit un courant électrique d'autant plus grand que la lumière qu'elle reçoit est intense !
          Encore mieux : en combinant 4 photosites, en plus de la lumière, on peut définir ... la couleur

          De la lumière. De la couleur. Il y a de quoi faire de la photo avec cela ! Si on pouvait mettre plusieurs photosites l'un à côté de l'autre sur une plaque, on appellerait cette plaque capteur .
          Si on pouvait mettre cette plaque, donc ce capteur, à la place de la pelloche, on pourrait enregistrer toutes les informations données par tous ces photosites dans un fichier, peut-être bien qu'on ferait une photo ?

          (NDLR : Comme quoi une idée géniale est toujours simple !)

Que reste-t-il à résoudre pour faire un appareil photo «électrique»?

          Photosites
- 1 - Combien ?


- 2 - Quelle taille ?
          Si un photosite mesure la lumière d'un point pour faire une image, plus j'aurai de photosites, plus j'aurai de détails pour définir mon image.

          Plus le photosite sera grand, plus il recevra de lumière ... plus il donnera un signal électrique utilisable.
 
Je pressens déjà quelques problèmes :
- entre la proposition 1 et la proposition 2, il semble que plus j'aurai de photosites et plus ils seront grands ... plus il me faudra une grande surface de capteur !
- plus le capteur sera grand, plus il me faudra un objectif capable de couvrir une grande surface d'image
- plus le photosite sera grand, moins l'image aura une grande définition, puisque, par définition, la définition c'est de donner le maximum de détails fin d'une image.
          Donc :
- plus le photosite sera petit, plus j'aurai de détail
- mais, plus le photosite sera petit, moins il recevra de lumière et j'aurai d'autant plus de mal à gérer le signal électrique ...
- plus le photosite sera petit, plus il me faudra un objectif capable de me donner une image précise pour...
- plus il y aura de photosites, plus il y aura d'informations au sens informatique à gérer. Si en plus, je veux faire des images en rafale, il faudra gérer pendant la rafale, etc, etc.
          Enfin, quoi : il faut trouver le meilleur compromis entre :
- un assez petit photosite,
- un assez grand photosite,
- une surface de capteur optimum,
- un objectif assez peu cher pour être acheté,
- un objectif d'assez bonne qualité pour donner une vraie image comparable à l'argentique, voire meilleure ...

Conclusions :
- Peut-être qus c'est à cause de tout cela que l'évolution des appareils numériques n'a pas été aussi rapide...









 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 27/11/2010