Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Le laboratoire > Photoshop > Préparation >

Préparer le travail de laboratoire

          Si le logiciel de traitement sait bien faire les choses dans le traitement d'image, il est complètement inopérant dans la façon de ranger ses photographies.

          Donc : le premier travail est de ranger ses fichiers images de telle sorte qu'il soit agréable de les travailler sans perdre un temps fou pour les touver ou les retouver.

          C'est simple :
               - Premièrement : de l'ordre
               - Deuxièmement : de l'ordre
               - Troisièmement : de l'ordre

Ma méthode de classement

          Elle est très simple : c'est le logiciel de transfert des images proposé par Canon qui fait le boulot !
- Je branche l'appareil avec le cordon USB
- Je lance EOS Utility

          Le logiciel classe automatiquement les fichiers dans une arborescence des plus simples qu'il crée lui-même :
          - 1 dossier par année
               - 1 dossier mensuel
                    - 1 dossier chaque jour qu'une photo a été faite.
          Attention : le méthode exige que la date de l'appareil soit bien réglée.

          Ma petite évolution : dans le dossier journalier, je crée des sous dossiers dans lesquels je classerai les fichiers au fur et à mesure du travail.
- Dossier Sources : il recevra les fichiers sources au fur et à mesure qu'ils auront été traités.
- Dossier hd : il recevra les fichiers traités de chaque fichier source dans une configuration maxi de 1080 x 1920 pixels
- Dossier Rebut : peut-être le plus important : arrive là tous les clichés qui ne sont pas traités pour toutes raisons ( Attention : les images ratées sont déjà mises à la poubelle !)
- Dossier RAW : si j'ai fait de la prise de vue en RAW, ce dossier recoit les fichiers RAW. (J'expliquerai ma démarche plus tard)


Ma méthode de classement des clichés.

Assistance de l'organiseur

          Si ses moyens propres ne sont pas suffisants, il est toujours possible de se faire aider.

          Photoshop Element est livré avec un Organiseur (voir image bas de page)
          Photoshop CC est assisté par Bridge

          Dans les deux cas, le logiciel est gratuit. Mais, si pour Photoshop Element, l'organiseur est dédié, avec PCC , le logiciel Bridge est un pont entre tous les logiciels de la série Adobe. Notamment Première Element qui permet de faire des montages diaporamas ou vidéos.

          Bridge est très performant dans plusieurs procédures très utiles, dont les procédures automatisées concernant des groupes de fichiers images, les traitements par lots.

          Ces outils nécessitent un apprentissage particulier qui sera traité plus tard.
          Dans les deux cas, on peut utiliser PE ou PCC sans recourir à eux, contrairement à Lightroom où il est quasiment obligatoire de passer par le catalogue. Mais, il y a des intérêts non négligeables !

          Dans un premier temps, nous utiliserons PE ou PCC seuls.


Alt

Mise en route

Installation

          Rien de plus normal : comme tous les logiciels :
- Depuis un CD : insérer le CD dans le lecteur et suivre les instructions.
- Depuis Internet, site Adobe : télécharger et exécuter.
          A la fin de l'installation, une icone est installée sur l'écran. Donc : un coup de clic et ça marche.

Lancer Photoshop

          Comme tout le monde : un double clic sur l'icone.
          Dès que la fenêtre est ouverte, cliquer le Menu Fichier - Ouvrir
          Dans la nouvelle fenêtre, naviguer pour choisir le dossier dans lequel sont rangés les fichiers qui seront travaillés.
          C'est ici qu'entre en jeu la méthode de rangement des fichiers images. C'est du ressort de l'utilisateur. Chacun est maitre chez soi ! Donc : «faites comme chez-vous» ...

Choisir le ou les fichiers à travailler

          Soit une seule image à la fois. Soit plusieurs. Suivant la taille des images ... et la taille de son ordinateur : de 3 à 10 images peuvent être traitées simultanément.

Alt

Photoshop Element 12 - Photoshop Element 13

Alt

Photoshop CC

Alt

Premières conclusions

          Les différentes tailles des images tiennent du fait que je ai déplié les images différemment. Mais, ce n'est pas significatif : il suffit de travailler en plein écran.
          En revanche, si les différentes zones ne sont pas toujours à la même place, on retrouve pratiquement les mêmes fenêtres.

          En fait, chaque version a gardé la continuité de son graphisme.
          La principale différence est la disparition des modes Rapide et Guidée dans la version PCC.

          On voit aussi dès maintenant que la ligne de menu de haut de page est différente : la version PE propose un menu Réglages
          . La version PCC dispose aussi de ces outils, bien plus performants, comme sous-menu de Images .


          Arriver jusqu'ici n'est que du ressort de l'habitué aux logiciels courants, type Word, Excel , etc.

          C'est maintenant qu'on entre dans le vif du sujet.

          Donc : à bientôt pour aller plus loin.
Alt




 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 28/10/2015