Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Le laboratoire > Photoshop > La prem's >

La première photo

Gérer les problèmes les plus récurents

          Dans la page de préparation, On a vu :
- comment ranger ses fichiers photographiques ;
- comment installer Photoshop ;
- comment lancer Photoshop ;
- comment charger un ou des fichiers images.

          Nous sommes prêt pour lancer les travaux sur Photoshop.

          Premier objectif :
savoir charger, faire une correction, sauvegarder une image.
          Dans cette page, nous allons voir :
- Charger une image
- Première analyse de l'image : étape 1.5
- Régler la taille d'affichage de l'image
- Contrôler l'horizontalité avec les repères
- Remette l'image horizontale
- Assurer le cadrage de l'image
- Redimensionner l'image
- Enregistrer l'image

Charger une image

          Procédure :
- 1 - Fichier Ouvrir : la fenêtre de recherche s'ouvre. Elle se gère comme sur tous logiciels.
- 2 - Cliquer l'image à charger. Ou plusieurs, c'est possible.
- 3 - Le nom du fichier s'inscrit dans la fenêtre Nom de fichier
- 4 - Ouvrir en cliquant le bouton.

          Suivant les travaux, il peut être utile de charger plusieurs images simultanément. Mais, puisque c'est notre première image, voyons comment tout cela se passe avant de jouer les équilibristes.

          Même si c'est pour des travaux sur des images indépendantes, en charger plusieurs fait gagner un peu de temps.
Charger une image.

Etape 1.5

          C'est l'étape la plus importante : c'est de là que tous le travail va découler, du choix de la poubelle à l'espérance d'une place d'honneur au musée du Louvre...
          Il faut donc lire plusieurs critères :
- l'image est floue : --> poubelle !
- l'image est inintéressante à priori : --> Rebut
- L'image est à traiter : --> flot de questions dont les deux retenue maintenant sont :
          - est-ce que l'image est droite ?
          - quel sera le format final ?
          Les autres problèmes seront traités au fur et à mesure.

          Bilan de cette image :
          - l'horizon penche : impératif de redresser
          - format définitif : pour notre exercice, nous choisissons un recadrage pour affichage sur téléviseur 16/9°
Alt

Adapter le plan de travail

          Comment situer une image dans l'espace de travail ?
          Comment vérifier son horizontalité ?

          Photoshop propose une série d'outils très pratiques, dont Les Règles

          Pour afficher les règles :
- Menu : Afficher
          - Choix : Règles
          Cliquer

          Les règles donnent accès aux repères verticaux et horizontaux, indispensables à tout bout de champ.
          La règle est simple : les règles sont définitivement affichées. Elles rendent trop de service pour s'en passer.
Alt

Utiliser les règles

          1 - Afficher la taille des images :
- soit en cm
- soit en pixels
          Le zéro se règle à volonté.


          2 - Distribuer les repères
- horizontaux : idéal pour vérifier si les mers se vident ou non
- verticaux : indispensables pour redresser les images

          Ci-contre, s'il est évident que l'image n'est pas droite, le repère horizontal confirme bien le fait.
          Le repère sert aussi à redresser la situation.
Alt

Ajuster l'image à travailler

          Un besoin des plus fréquents : modifier la taille d'affichage de l'image sur le plan de travail de Photoshop.

          Pour faire grandir l'image : Ctrl +
          Pour faire diminuer l'image : Ctrl -

          En haut à gauche, au coin des règles, le rapport d'agrandissement de l'image est écrit justa à côté du nom du fichier.


          Une autre méthode est d'utiliser les menus :
- Affichage et choisir l'option :
          - Zoom avant (par exemple)

Note : le code raccourci clavier est indiqué à droite de la fenêtre du menu.
Alt

Reprendre l'horizon d'une image

          Méthode ancienne : faire effectuer une rotation à l'image.

- Sélectionner toute l'image : par Ctrl a :
          --> Un trait pointillé s'inscrit sur tout le tour de l'image

- Menu Image
          - Rotation
               - Rotation manuelle de la sélection

          --> Des points carrés s'inscrivent autour de l'image, sur la ligne pointillée : ils sont les ancres depuis lesquelles on peut faire pivoter l'image.


          Remarque : la rotation, comme toutes les autres transformations ne fonctionnent que sur une zone d'image sélectionnée. Cette zone pouvant être l'image complète, comme ici.

Alt

- Le curseur devient une flèche en arc de cercle dès qu'il survole une ancre, à l'extérieur de la zone sélectionnée.

          --> Avec un clic gauche maintenu, déplacer la souris : l'image suit en tournant autour du point central (sélectionné par défaut).
          Il suffit d'ajuster l'image de telle sorte que l'horizon soit bien parallèle au repère horizontal.



          Cette méthode est ancienne. Elle donne de très bons résultats.
          Elle est très rapide, avec l'habitude.

          Mais, elle est ancienne !

Alt
          Méthode actuelle :
- Choisir l'outil Niveau (flèche en bas à gauche).
- Cliquer maintenu un point de l'horizon (flèche de gauche).
- Lâcher sur un autre point de l'horizon (flèche de droite).
          --> C'est fait !

          Remarques :
- Le repère n'est plus utile.
- Attention : choisir des points bien significatifs de l'horizon et assez éloignés l'un de l'autre.

- Différence entre PE et PCC :
          - PE ne sait pas choisir entre verticale et horizontale
          - PCC se débrouille tout seul entre verticale et horizontale.

          C'est nettement plus simple !

          Pour un repère vertical : c'est pareil, mais avec un repère vertical sur une ligne qui doit être verticale. Mais, le problème est de choisir la ligne vrtticale ! Et avec PE, l'ancienne solution marche très bien.
Alt

Cadrer une image

          Quel est l'objectif :
- adapter le format de l'image au format du support qui la présentera.

          Premières questions :
- Présentation sur support écran ?
- Présentation sur support papier ?
          Et, à deux issues, deux modes très différents de traiter ce problème.
          Pour l'instant, préparons l'image pour un support écran.

          Deuxièmes questions :
- On adapte le format de l'image à l'écran ?
- On affiche l'image dans le format qu'on souhaite sans tenir compte de l'écran ?

          Ici, je choisis d'adapter mon image à l'écran de mon ordinateur.

          Naturellement, la démarche serait similaire pour un affichage sur un autre écran.
Alt

Les outils

          Si le symbole de l'outil recadrage est le même sur PE et PCC, la prestation est très différente.

          D'abord PE :
          - Solution la plus simple : cliquer l'une des images de la corbeille : la grille de recadrage se place immédiatement dans le rapport choisi. Mais, c'est limité.

          - Solution un peu plus souple : dans la liste déroulante, choisir le rapport qui convient. Si l'écran de mon ordinateur est un 16/9°, je choisis le rapport 16 x 9 po et la grille de recadrage s'affiche dans ce rapport.

          - Solution la plus souple : si je choisis Aucune restriction , toute liberté est laissée pour moduler la grille de recadrage.

          - Solution chiffrée : la ligne Utiliser le rapport photo ouvre deux fenêtres dans lesquelles j'inscris les cotes exactes du recadrage.
Alt
          Pour PCC :
          Un clic sur l'icone Recadrage ouvre une fenêtre qui liste les modes de recadrage que j'ai programmé.
          Naturellement, PCC propose aussi les autres solutions : libre ou cotes chiffrées. En revanche, PCC ne propose jamais des aides aussi rigides que les images de PE.

          Pour notre problème, nous choisissons donc un format 16/9° par un moyen ou un autre. Et la grille de recadrage s'affiche sur l'image.
          Il reste deux opérations à exécuter :
- Placer la grille sur la meilleure surface de l'image à conserver.
- Faire évoluer la taille de la grille, plus grande ou plus petite, sachant que PE ou PCC conserve le rapport déterminé.

          Quand la position de la grille est optimum sur l'image, il suffit de valider le recadrage et l'image est affichée dans le rapport voulu.


Alt

Ajuster la taille de l'image

          Avec le recadrage, on a donné à l'image un rapport de format, mais pas une dimension déterminée.

          Rappelons que 1 pixel d'image = 1 pixel d'écran.

          Si l'écran de notre ordinateur a une surface de 1920 x 1080 pixels :
- je choisis d'utiliser toute sa surface, donc pas une image trop petite ;
- je choisis de ne pas donner à l'image une surface plus grande que l'écran, celle-ci serait inutilisée.

          Remarque : faire une image plus grande que l'écran, c'est générer inutilement un fichier trop gros.

          L'objectif est donc de donner à l'image la taille exacte de l'écran.

          Un clic sur la ligne Taille de l'image ouvre la fenêtre ci-dessous.

Alt
          La fenêtre donne deux informations essentielles à ce point de l'opération.

          - La ligne Rééchantillonnage est cochée : cela signifie que la taille en pixel de l'image qui est dans le fichier va être modifiée.
          Si on passe de 5461 pixels à 1920 pixels signifie que l'image aura perdu 3541 pixels dans sa largeur. Même opération sur la largeur en passant de 3072 à 1080
          On voit donc bien que l'image va passer de 16 millions de pixels à seulement 2 millions de pixels environ.

          Ce qui signifie que la qualité de l'image est complètement dégradée !

          MAIS : l'écran, de toute façon, n'aurait affiché que 2 millions de pixels. Alors autant faire reprendre l'image par un outil dont c'est le travail plutôt que par un logiciel d'écran qui fera n'importe quoi !

          Pour résoudre mon problème, il me suffit d'inscrire 1920 dans la fenêtre fléchée. Ou 1080 dans celle du dessous.
          Attention : le maillon à droite doit être bien valide, sinon, la proportion ne sera pas conservée.
Alt

Sauvegarder son travail

          Trois points à suivre impérativement :
          - 1 - Ne pas dénaturer le fichier source : il doit être préservé !
- Soit parce qu'une sauvegarde existe quelque part sur l'ordinateur ;
- Soit parce que l'enregistrement qu'on fait maintenant est fait sous un autre nom.
          - 2 - La sauvegarde tient compte de l'objectif qu'on assigne à cet enregistrement.
          - 3 - On ne retouche pas un fichier JPEG (quoi que *)

          Voilà ma procédure :
          - 1 - J'enregistre mes images retouchées en jpeg, dans un format de 1920 x 1080 pixels maximum, la cote de hauteur étant toujours respectée, que l'image soit verticale ou horizontale. Pour présenter une image verticale sur un téléviseur, généralement, on laisse le téléviseur horizontal...
          - 2 - Je renomme l'image en gardant son numéro donné par l'appareil, mais je modifie le préfixe. Voici mon code :
- 2 ou 3 premiers caractères : codes de l'appareil, actuellement : c5
- Caractère suivant : code du format, ici : h (de haute définition)
- Numéro de l'image : code sur 5 chiffres donnés par l'appareil, pour éviter les doublons sur plusieurs années de prise de vue.

Alt
          Le fichier source de l'image présentée est IMG_1752.JPG
          Le fichier de sauvegarde sera : c5h11752.jpg

          Options de sauvegarde :
          Le fichier est prêt à être enregistré. Mais, encore fait-il donner les paramètres de l'enregistrement à l'ordinateur.
          Paramètres pour un enregistrement JPeg :
- Compression : dire si on veut conserver plus ou moins des informations d'origine :
          - 1 = compression maxi --> le fichier pèsera 573 kO
          - 12 = compression minimum --> le fichier pèsera 9.1 MO ( 20 x plus !)

          - 10 = bon rapport «qualité/prix» --> le fichier pèsera 3.7 MO

- Format entrelacé ou non :
          - Progressif : cela sert à faire apparaitre une image par palier sur une présentation Internet.
          - De base : l'affichage est exécuté en une seule fois. Ce format est seul lisible sur un téléveur.

          * quoi que : tant qu'on travaille sur des images courantes, on peut retravailler un fichier JPeg. Mais, si on prépare l'image pour une présentation de luxe, cela devient interdit !
Alt

Conclusions

          Voilà le contenu proposé pour la première séance sur Photoshop.

          C'est trop peu ? C'est beaucoup ?
          Ce sera selon chacun.

          Mes objectifs sont :
- comprendre la mécanique du logiciel ;
- comprendre comment mener de front la reprise techniqe de l'image et sa maîtrise esthétique.


          Bon courage à tous !

          Il est certain qu'on n'a pas fait le tour de toutes les astuces qu'on aurait pu lister dans cette démarche.
          Il est certain que pour chacune des solutions proposées, il existe d'autres solutions.
          Il est certain que chacun aura ses habitudes. Etc.
          Le principal est que chacun se soit suffisamment avancé pour retrouver seul une grande partie de tout ce qui n'aura pas été traité sur place. Quitte à revoir ces points plus tard.

          Objectif pour la prochaine séance :
- Avoir travaillé chez soit pour tenter d'acquérir un minimum de dextérité sur les opération du jour. Et lister tous les problèmes rencontrés pour pouvoir les traiter.
- Travailler les caractéristiques esthétiques de l'image : composition, rendu des couleurs, etc.
Alt




 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 23/07/2015