Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Etape 1.5 >



Groupe Photo Malraux
Retour sur le Site

Montier en Der
Photo animalière
Photos individuelles



Les fondamentaux


La prise de vue
Faire la photo
L'étape 1.5
Le laboratoire


          Cette page a été initié dans les activités du Groupe Photo Malraux.
          Je les retranscris presque mot à mot. Je pense que le travail qui a été fait au club est intéressant sur deux points :
- faire que toute image est source d'enseignement pour tous, surtout quand elle n'est pas parfaite ;
- il est indispensable pour progresser, d'accepter des remarques sans langue de bois sur son travail. Sachant que l'objectif final est de comprendre comment lire et préparer une photo pour la mettre en lecture pour tous.

          Merci aux membres du Club qui ont accepté cette trituration de leurs images.

« Etape 1.5 » **

No mans land entre la prise de vue et le laboratoire.

          Etape 1 : la prise de vue

                       Etape 2 : le post-traitement
                                      Entre les deux : ** Etape 1.5 : Lecture critique des images

A la croisée des chemins. Message de Michel

          Je sors d'une séance de prise de vue.
          Quel que soit le thème engagé aujourd'hui, je reviens à la maison avec 5, 50 ou 500 photos, suivant l'humeur du moment ou la nécessité de conservation d'images.

          500 photos, qu'est-ce que c'est ?
          A l'époque argentique, alors qu'une pellicule permettait une série de 36 images au maximum, alors que cette pellicule coûtait 50 F, que les tirages étaient vendus aux environs de 100 F pour cette même cartouche, faire 500 photos était réservé aux voyages lointains.
          Mais, aujourd'hui, alors qu'une carte mémoire peut contenir plus de 1000 clichés, que le coût direct de ce cliché est égal à zéro, il suffit de laisser son appareil à sa petite fille pour que le score soit atteint en une demi-heure (si, cela m'est arrivé), faire 500 photos, c'est d'un banal effroyable !
          Corollaire : que faire de cette orgie d'images ?

          En fait, après une période d'adaptation un peu frileuse, les membres du Groupe Photo Malraux m'envoient de plus en plus d'images.
          Mon problème est simple : comment je trie quelques images seulement de tout ce que je reçois ?

          Je propose ici de présenter « mes façons » non objectives, abjectes, blessantes, etc, etc... Mais, il faut bien sélectionner, trier, assembler, etc pour construire des pages du site qui, je l'espère, intéressent les lecteurs.

          Je n'ai rien inventé spécialement pour ces images. Ce que je fais , je le pratique depuis presque toujours avec mes photos : de retour à la maison, ma carte pleine d'espoirs et d'images horribles, je pratique ce que j'ai appelé une lecture critique de ma moisson.




Objectifs de cette page

Pour moi

          C'est essentiellement pour m'expliquer : pourquoi je choisis plutôt une image qu'une autre. Certainement arbitrairement par rapport à vos souhaits.
          Mais, il me faut trier et expliquer suivant quels critères objectifs et/ou subjectifs je le fais.

Pour vous

          Pour que vous compreniez ma démarche.
          Pour que vous appliquiez cette démarche, avec vos critères propres, pour ne m'envoyer que des bonnes images, mesurées à votre sensibilité , à monter sur le site.



Méthode de travail :

          1 - Une image est proposée à l'analyse
          2 - Je dispose de 30 secondes pour apprécier
          3 - Je décris mes critères
          4 : « je rends mon verdict» en triant les images dans 5 classes + 1 :
               - 1 Concours : les très très belles images
               - 2 Galerie : les image bien très réussies, mais sans le panache indispensable pour un coucours.
               - 3 Documents : les belles images qui ont un intérêt documentaire ou autre
               - 4 Réserve : les images propres, mais sans grand intérêt immédiat
               - 5 Rebut : images sans devenir, mais ...
               - 6 Poubelle : image détruite définitivement.

          5 : Indispensable, mais ne dépend plus de moi : vous exercez votre droit de réponse !

Pourquoi « croisée des chemins » ?

          Parce qu'il y a deux chemins qui se croisent ! (Lapalissade, non ?)
- le premier : trajet entre prise de vue et post-traitement
- le deuxième : choisir entre composition et qualité technique de l'image.

Alt







 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 12/04/2015