Logo.

Vous êtes ici : Site photo de Michel MAGNIER > Etape 1.5 > Montier en Der >

Festival de Montier en Der

En marge du festival

          21 et 22 novembres 2013 :plusieurs membres du Groupe Photo Malraux sont allés visiter le de l'image animalière et de nature de Montier en Der.
          Ils en ont ramené quelques images.

1 - Le «soit disant» moulin

          Commençons par le discours autour de cette image traitée en mini-atelier le 29 novembre :
- Que fait cette maison prisonnière d'une si grande crue ?
- C'est pas une crue ! C'est un moulin !
- Comment savez-vous que c'est un moulin ?
- C'est écrit là, sur le mur, a côté de la photo !

          Merci ! le mot qui tue vient d'être lâché : comment savez-vous ce qu'il y a à côté de la photo si vous n'avez pas participé à la prise de vue ?

          Première remarque : l'image se suffit à elle même !
          S'il faut une explication pour dire ce qu'est le sujet, c'est que la photo est ratée. A tout le moins, elle a raté le but que je lui avais assigné.

          Deuxième remarque : le contexte de présentation d'une image est aussi important que l'image elle-même.
Alt

          L'image ci-dessus se suffit à elle même : une maison dans l'eau. Crue ? Proximité de la rivière ? Autre raison ? Le lecteur a le choix. Il imagine ce qui lui plait. Point !
          Mais, qui peut croire à un moulin ? Sauf à savoir quelle est cette maison.
          Sauf à croire le photographe sur parole ! Ce que je ne fais pas parce que je n'ai pas besoin de savoir que c'est un moulin pour apprécier la vitesse de l'eau si près des murs.
          Troisième remarque :
          Le travail le plus difficile pour un photographe, c'est se libérer de l'inobjectivité engendrée par l'émotion qu'il verse sur ses images.
          Il faut absolument se détacher du contexte de la prise de vue quand on souhaite présenter son travail.

          Verdict pour «le moulin» :
          - Image en tant que maison dans l'eau : je prends
          - Image d'un moulin : c'est raté.


Histoire de bancs

Banc au calme

          - Image sans défaut technique majeur
          - Le banc est sur un point fort, la composition se tient
          - L'arbre est peut-être un peu trop présent (subjectif)

          - Mais : manque flagrant de lumière et impression de froid qui semble dire que le calme n'est pas d'un confort évident.


Bilan : classement Documents

Autre banc

          Même décors, autre photographe :
          - l'image est plus lumineuse.
          - image à redresser.
          - Ici, l'arbre est derrière le banc. Il ne bouche donc pas l'image comme à côté (Subjectif)
          - Mais, le grand angle éloigne le moulin. (Subjectif)


Bilan : classement Documents

Alt Alt

Le royaume des oiseaux

          - Le titre est alléchant
          - la photo n'est pas nette : prise trop loin, mauvaise mise au point, bougé au télé ? C'est flou !
          - Intérêt ? 50 colverts au bord d'un étang, c'est d'un banal !! Mais, ce héron debout au milieu des canards qui dorment, ça, cela aurait pu faire une belle photo !


Bilan : classement : Rebut


          Note : Pour voir l'intérêt de ma proposition : cliquer l'image.
               - recadrage
               - reprise de la luminosité.
Alt

Cascade du moulin

          - Environnement : « interdit de voir » facile à comprendre de par la pancarte Passage Interdit
          - Temps de pose : la cascade est figée par une pose trop court ( 1/125° de seconde). Pour une belle chute d'eau, prévoir autour de 1/80°.
          - Problème du jour : pas de lumière, pas d'éclat dans l'eau, donc image fade


Bilan : classement Rebut


          Quatrième remarque : il faut maîtriser l'environnement du sujet sur la photo.

Alt

Les oiseaux

          - Image floue : problème d'autofocus sur sujet mobile par manque de maitrise de ce type de photo.
          - Pas de lumière : problème de météo

          - MAIS : belle action d'envol des bestioles avec l'ambiguité de croire que c'est le cormoran qui fait fuir tout ce petit monde. Beau coup d'oeil brisé par le manque de technique du photographe. Mais, cela se soigne. Difficile et long, mais on peut espérer des résultats.

Bilan : classement Réserve


          Note : le cliché a été fourni déjà repris en post-traitement. Alors, il n'est plus possible de faire les corrections d'usage.
Alt

Ecoulement de l'eau

          - Image issue d'un full frame : on en n'attend que le meilleur. Donc : le moindre défaut technique est rédibitoire !
          - Image retraitée sous logiciel ad-hoc : cela donne une ambiance intéressante... Mais, pour autant, il n'y a pas de lumière.

          - Composition : l'utilisation d'une focale courte (24 mm) grossit les éléments proches, dont le vérin, au détriment de l'arrière plan un peu distant pour un premier plan trop présent dans l'image. (Subjectif)

Bilan : classement Documents

Alt

La Berge en Direction du Lac

          - Image de travers !!! Les piliers penchent et la route le long des berges n'est pas plate. Pour l'avoir parcourue en vélo, je sais que c'est faux !
          - Image Full Frame : donc défaut technique interdit !
          - Image retraitée sur logiciel de traitement de la couleur : l'ambiance n'est pas naturelle. C'est celle que veut transmettre le photographe. (Subjectif)
          -Titre un peu long. « Marina » aurait-il suffi ?

Bilan : classement Rebut ... dans cet état.

          En revanche, redressée :
Bilan : classement Galerie
Alt

De l'intérêt d'une image dans un contexte

          Les deux images ci-dessous sont identiques.
          L'une a été faite avec un réflex APS-C, l'autre par un full frame.
          L'une est brute de prise de vue, l'autre a été retouché en colorimétrie.

          Mais, quelles sont les questions ?
          1 : Où est l'oeuvre : le dessin sur le mur ou la photo ?
          2 : Quel est l'intérêt de cette image dans les pages de ce site ?

          Ma réponse : c'est des photos documentaires pour le cas où on aurait à faire un travail sur le trompe l'oeil. Pour l'instant, aucun intérêt ici.

Bilan : classement Réserve pour les deux.

                  Cinquième remarque : la qualité qu'on peut donner à une image dépend du contexte dans lequel on la présente.

Alt Alt

Le détail qui n'a pas tué

          Par opposition « au détail qui tue ». Contexte froid, pas de soleil, eaux tumultueuses... Rien de bien euphorisant...
          Et pourtant, un pêcheur est planté là haut, au dessus de la jetée...
          La photo n'était-t-elle pas là : mettre en scène ce courageux qui brave les éléments ?

          Sixième remarque : 1° : Observer. 2° : Observer. 3° Observer !
          C'est dans la fouille du décors qu'on trouve le sujet de la photo unique.

Bilan : classement Réserve

Alt

Cercueil d'un singe

          Image surprenante d'une mise en scène très élaborée pour présenter une simple image. Ici, l'image est le vecteur d'une revendication qui se veut être entendue de par le Monde.

          En fait, qu'attend-t-on d'une photo ici : une paraphrase de l'évènement ? Une expression personnelle de son ressenti par rapport à l'évènement ?

          Septième remarque : faire SA photo. Pas celle des autres.

          Image perturbée par les visiteurs .
          Image sans intérêt particulier (Subjectif)

Bilan : classement Rebut

          MAIS : on peut au moins attendre que les visiteurs se soient éloignés du champ de la photo !

          Huitième remarque : Contrôler le champ de la photo et enlever tout ce qui gêne.

          Soit tout de suite, à la prise de vue, soit trouver la position pour limiter les dégats et se prémunir de pouvoir le faire en post-traitement.

          Image : les visiteurs ne perturbent pas.
          Post-traitement :l'ambiance est renforcée par le post-traitement.

Bilan : classement Galerie

Alt Alt

Perturbations

          Très souvent, le temps qu'on prépare la photo, nous sommes absorbés par la technique, la mise au point, le cadrage.
          Et paf !!! Quand on déclenche; quelqu'un passe devant l'objectif !

          Il n'existe alors qu'une seule solution pour s'en sortir : refaire le cliché. . Car c'est féfinitivement perdu !

          Ici, la prise de vue est verticale et l'image ne représente que le bas de la photo.

Bilan : classement poubelle
          (Le rebut serait récupérable. La poubelle, c'est du définitif !)
Alt

Le flou bougé flagrant

          Le flou bougé = poubelle.

          Il n'est même pas question de le sortir de son ordinateur autrement que par la poubelle !
          Sauf si c'était un cliché historique concernant l'Histoire Mondiale.

          C'est un peu comme si on sortait de chez soi avec un pentalon troué au derrière sur 50 cm !


          Neuvième remarque : Contrôler la prise de vue juste après le déclenchement. Ce type de défaut se voit immédiatement. Il suffit de recommencer.

Bilan : classement Poubelle
Alt

Les doublons

          On fait une série de photos identiques ou le sujet est similaire d'une vue à l'autre.
          - on choisit la meilleure image de la collection
          - on garde les deux ou trois meilleures ensuite
          - on rebute le reste.

          Ci-contre :
          - 3° ou 4° image de la collection
          - image floue

          le meillieur moyen de lasser son lecteur, c'est de lui présenter des images du même sujet, plus moches les unes que les autres.

          Dixième remarque : on ne présente qu'une seule photo par sujet. Eventuellement une deuxième. Mais pas plus.

Bilan : classement Rebut
Alt

La photo dont on est fier

          Heureusement, on ne fait pas que rater des photos !

          Alors, quand on en tient une belle, on la bichonne !

          Celle-ci, par exemple :
          - appareil bien droit
          - exposition comme un chef
          - personne ne détruit le sujet
          - des lumières comme on en rêve souvent.

          Alors là : on prend tout son temps pour soigner !

          Qui dit que faire de la photo c'est se faire plaisir ? Alors profitons de notre temps pour nous faire plaisir. Surtout pas pour essayer de sauver ce qui ne peut être sauvé.

          Onzième remarque : on ne se souvient que des belles choses.


Alt

Bilan : classement Galerie (peut-être concours, un jour ?)

Conclusions

          Voilà quelques réactions de ma part sur les images que j'ai reçues de la visite à Montier en Der
          Mon propos est de trier les images pour en présenter la crème. Voilà quelques critères que j'utilise pour effectuer ces tris.

          Je remarque que je n'ai pas dit une seule fois que les photos étaient moches, mauvaises ou autre.
          Je dis que les images ont des défauts, quelques fois assez graves pour être rebutées ou détruites. Et c'est en étant très sévère avec soi-même qu'on progresse le mieux.


          Mais, pour autant, je ne veux en aucun cas mettre en porte à faux le photographe qui enrichi la collection du site.
          Nous faisons tous des belles photos. Peut-être ne savons nous pas tous les sublimer. Nous faisons tous des photos immondes. Certains savent le cacher d'autres pas.
          Notre objectif est de faire en sorte qu'on tende tous à faire de plus en plus de belles photos, voire de très belles.
          Mais, paradoxement, plus on voudra avoir de bons résultats, moins on en aura. Ce sera le meilleur signe de notre évolution vers le fait de devenir de vrais photographes amateurs.



Alt




 
Ecrit et composé avec GenPh© -CopyrightDepot.com 00035368- V 2.010-5601-MMag du 26/12/2006

  Dernière modification : 03/04/2014